Discours du Pr. Chamussy

Le Professeur René Chamussy s.j., Recteur de l'USJ

Le Pr. René Chamussy, Recteur de l'USJ

Audio intégral du discours

[powerpress]

Texte intégral du discours

Intervention prononcée par le Recteur de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, le Professeur René Chamussy s.j., à l’occasion de l’événement Innover & Enseigner 2011, le 11 février 2011, sur le Campus des sciences humaines :

Il y a maintenant plus de dix ans, un sociologue soucieux de décrypter les relations complexes qui se nouent entre étudiants et enseignants notaient : « Le premier reproche formulé par les étudiants revient à dire : vous nous considérez comme des machines à prendre des notes, à mémoriser et à réciter et non comme des individus qui veulent comprendre et trouver du sens à ce qu’ils apprennent. Nous ne sommes pas des machines, mais des individus en quête de sens. » Il ne faut sans doute donner trop d’importance à ce thème de l’étudiant en quête de sens, d’autant que le même universitaire note plus loin dans son analyse : « Leurs problèmes sont moins intellectuels que techniques et psychologiques ». Il n’empêche que le problème de notre relation avec nos étudiants est ainsi posé dans toutes ses dimensions. Il est, bien sûr, un problème de technique et de communication, il est tout aussi bien un problème de pédagogie au sens large du terme.

La pédagogie universitaire serait donc d’abord un problème de technique et de communication. Il va de soi que si le cours magistral que nous connaissions dans les temps anciens demeure le noyau insécable de tout enseignement, il se doit d’être vécu différemment du seul fait de l’utilisation en sa marge ou en son cœur de nouvelles techniques de communication, du seul fait aussi que, compte tenu de l’existence de logiciels du type de Moodle, il n’est plus la seule piste d’enseignement au regard des autres TD et TPC existants. Il nous revient dès lors de réapprendre à gérer ces différents modes d’expression en telle sorte que toutes les possibilités de communication puissent être utilisées. Je me réjouis de voir que vous avez décidé de vous investir sans réserves dans une telle perspective.

Il n’en reste pas moins qu’il serait bien léger de s’en tenir à cette dimension de la pédagogie universitaire. Nos étudiants ne souhaitent pas seulement communiquer intelligemment sur les éléments de savoir qu’ils doivent assumer, ils veulent aussi que, pour eux, cela fasse sens et que donc la relation avec l’Université prenne une tournure plus personnelle, plus engageante… On peut évidemment penser au tutorat qui doit être développé et raffermi, mais ce sont tous les enseignants qui sont visés et qui doivent continuellement repenser et « humaniser », dirai-je, leurs relations avec leurs étudiants.

L’enseignement à l’Université ne peut être, nous ne le savons que trop, une répétition stérile de clichés tous faits. Un cours est le fruit de nos recherches, de nos perpétuels renouvellements, mais l’enseignement à l’Université, c’est aussi un précieux legs qui est communiqué aux autres acteurs de la communauté. C’est là chose énorme et admirable. Puissiez-vous, vous et vos collègues, prendre conscience de cette tâche essentielle. Dans la pédagogie universitaire, c’est tout cela qui est en jeu.

Les participants à I&E2011

Les participants à I&E2011

Cliquez ici pour la traduction en arabe du discours du Recteur >>

Print Friendly

Catégorie : Innover & Enseigner 2011 Suggérer un lien »