Le magistral interactif présente-t-il un potentiel pour l’enseignement de la médecine dentaire ?

Posté le 5 janvier 2011 Laisser un commentaire »

Auteur :

Marwan KHODARY (Faculté de médecine dentaire) – Titulaire du Diplôme universitaire de pédagogie universitaire de la FSEDU.

Le Poster :

Image du Poster de Marwan KHODARY

Présentation :

L’objectif de cette présentation est de décrire l’application d’une méthode active dans l’apprentissage de l’endodontie et son intérêt dans les autres disciplines de la médecine dentaire.

Afin d’adapter cette méthode, la planification de la séquence de cours doit prendre en considération les quatre paramètres suivants: le nombre d’étudiants et leur disposition dans la salle de cours, la nature de la matière et les objectifs d’apprentissage, la durée du cours (nombre de séances) et la pertinence de la méthode.

Le magistral interactif permet d’incorporer dans une séance de cours frontal des moments d’interaction des étudiants avec l’enseignant et entre eux.

Cette alternance dans l’utilisation de plusieurs outils a porté ses fruits pour plusieurs raisons : elle favorise une dynamique motivationnelle, une meilleure construction du savoir et par la suite, la réalisation des objectifs d’apprentissage fixés pour ce cours.

Le taux de participation noté ainsi que les grilles d’évaluation par les étudiants à la sortie du cours renseignent sur la perception positive qu’ont les étudiants de ce changement dans la façon de donner un cours d’endodontie.

L’application de cette méthode ouvre de nouvelles possibilités et pourrait être adaptée aux autres disciplines de la médecine dentaire.

Contexte :

  • Etudiants de troisième année universitaire, semestre I6 (6ème semestre d’études initiales)
  • Cursus du premier cycle d’études de médecine dentaire
  • Matière d’endodontie
  • Enseignement théorique à visée clinique

Objectifs de cette pratique :

  • Participation active à la construction des savoirs par les étudiants
  • Motivation et incitation au partage et à la réactivation des connaissances
  • Contextualisation des apprentissages

Outils utilisés :

  • Ordinateur avec projecteur LCD
  • Programme Microsoft Office Powerpoint
  • Rétroprojecteur avec transparent
  • Plan détaillé de la séance imprimé
  • Grilles d’association (diagnostic/traitement)
  • Grilles d’évaluation

Etapes de la mise en place :

  • Présentation de la séance
  • Consigne de travail et affichage des cas cliniques
  • Travail en petits groupes (Grilles à remplir)
  • Mise en commun
  • Synthèse et récapitulation
  • Evaluation du cours par les étudiants

Evaluation de la pratique :

  • Nécessité de suivre la séance par une évaluation des acquis
  • Importance de distribuer les hand-outs des slides imprimés
Print Friendly