Le Post test : test simple, rapide et représentatif

Posté le 3 janvier 2011 Laisser un commentaire »

Auteur :

Marlène FREIHA (Faculté de médecine dentaire)

Le Poster :

Image du Poster de Marlène Freiha

Présentation :

Cette présentation permet de proposer une pratique qui s’appuie sur une méthode d’evaluation simple, facile à appliquer et permet d’evaluer en même temps tous les étudiants. Le principe est de demander aux étudiants  à la fin du cours « interactif » de préciser sur une feuille les idées principales du cours. Les étudiants étant avisés dès le début du cours. Le test sera noté en accord avec le responsable de la matière et le responsable de pédagogie dans chaque institution.

Contexte :

Cette pratique pourrait s’appliquer dans tous les niveaux universitaires pour tous types d’étudiants, tous domaines de spécialité confondus, dans les cours magistraux où il n’y a pas beaucoup de cas cliniques et d’illustrations où le plan des cours est net et les idées principales sont faciles à identifier, ceci dit c’est un entrainement que les étudiants vont faire graduellement pour acquérir la capacité de pouvoir relever les idées principales du cours. Ce test n’est pas obligatoire.

Innover & Enseigner 2011 :

Cette pratique a été présentée lors de l’événement Innover & Enseigner 2011, le 11 février 2011 à l’USJ.


Objectifs de cette pratique :

  • Initier les étudiants confrontés à une information nouvelle à pouvoir la structurer, en tirer les idées clés.
  • Inviter l’étudiant à mieux se concentrer pendant le cours pour pouvoir répondre correctement et avoir la note « bonus ».
  • Aider l’enseignant à évaluer sa compétence à faire parvenir correctement l’information.

Etapes de la mise en place :

Au cours précédent le cours en question, les étudiants seront prévenus que ce test va avoir lieu pendant le cours prochain. (Sauf si nous décidons de réaliser cette pratique systématiquement et considérer par exemple qu’elle représente 25% de la note finale et que l’examen représente 75% de la note finale).

Au début du cours les étudiants seront prévenus de la démarche à suivre et que ce test sera noté.

A la fin du cours, 10 minutes avant la fin de la séance, les étudiants sont invités à relever sur un papier les idées principales qui ont été introduites par ce cours.

Ce test sera corrigé par l’enseignant plus tard et la note (un point ou plus) sera décidée avec le responsable de toute la matière, elle sera ajoutée à la note de l’examen finale à condition que la somme ne dépasse pas la note vingt.

Evaluation de la pratique :

Malheureusement c’est une pratique que j’ai appliquée récemment, l’idée m’est venue à cause de mon souci de pouvoir gérer une classe où les étudiants sont nombreux et indisciplinés, mes cours étant toujours interactifs et mon souci de pouvoir motiver l’étudiant, valoriser mon cours et évaluer ma compétence de faire parvenir l’information correctement.

Donc c’est une pratique que j’ai appliqué une seule fois, l’application dans le futur me permettrait de mieux l’évaluer et peut être modifier les consignes, le timing, la façon de présenter, peut être présenter par binôme où on tolérerait une interaction entre les étudiants ou bien la faire oralement pour un petit nombre d’étudiants à chaque fois…..

Qu’est ce cette pratique m’a amené de plus ?

Sachant que le test sera noté les étudiants ont montré plus d’attention au cours, ils ont tous rendus des papiers même si le test n’était pas obligatoire. Ceci dit j’ai été très déçu du résultat, seulement 50 % des étudiants ont pu retracer les idées principales alors que le plan était très clair, net et répété plusieurs fois durant le cours. Ils ont insisté sur des informations qui ont semblé pour eux intéressantes et originales alors qu’elles étaient secondaires par rapport aux idées clés du cours. Leurs critères d’importance sont différents des nôtres et c’est ce qu’on doit leur enseigner à travers cette pratique, peut être en rediscutant les résultats de ce test avec les vrais idées principales du cours

Le problème majeur c’est le temps supplémentaire que l’enseignant va consacrer à la correction de ce test et le problème de la décision de la note surtout que la marge de notation est minime.

Print Friendly