Suivi et évaluation des mémoires de master en physiothérapie

Posté le 21 octobre 2010 Laisser un commentaire »

Contexte

L’Institut de physiothérapie a débuté un cursus master professionnel en 2002-2003, destiné à un public de physiothérapeutes diplômés et exerçants. Le master est couronné à la fin par un travail de recherche expérimental au sein d’un mémoire de fin d’études.

Cependant, il était difficile de pouvoir encadrer les étudiants pour les raisons suivantes :

  • Une fois les cours théoriques terminés, les étudiants avaient du mal à respecter les dates butoires concernant le rendu du travail de mémoire.
  • Vu que les étudiants sont tous des professionnels ils se plaignaient de devoir se déplacer à chaque fois qu’ils avaient à déposer une partie de la rédaction du mémoire pour correction.
  • Lorsque l’échange se déroulait par mail directement entre l’étudiant et son directeur de mémoire, les deux parties se plaignaient que l’envoi s’est fait trop en retard ou que la correction a tardé à revenir et donc le travail a été trop retardé.
  • Lors de la soutenance, le jury craignait que les notes soient subjectives.
  • Les travaux reçus ne correspondaient pas aux exigences de l’Institut, pourtant, bien expliqués dans le cours de méthodologie de la recherche car chaque étudiant et chaque directeur avaient une vision différente des choses.

Objectifs

Nous avons essayé de trouver une solution à ces problèmes rencontrés en ayant comme objectif :

  • Assurer l’aboutissement à temps de la plupart des étudiants inscrits et leur éviter ainsi le risque de ne pas pouvoir valider leur master.
  • Contrôler l’envoi et le retour de correction.
  • S’assurer que les normes de rédaction définies par l’Institut sont bien respectées par l’étudiant et le directeur.
  • Essayer le plus possible d’aboutir à une évaluation et une note objective sanctionnant le travail final lors de la soutenance.

Outils

Pour cela, nous avons décidé d’utiliser la plateforme moodle. Un espace cours intitulé « mémoire » a été créé. Cet espace regroupait les étudiants et les directeurs de mémoires ainsi que le coordinateur du cursus.

Pour cela, des grilles et des fiches nécessaires à la rédaction d’un mémoire ont été créés :

  • Un résumé du cours de méthodologie concernant la mise en page du mémoire.
  • Une fiche de proposition de l’avant projet du mémoire (l’étudiant doit obtenir l’accord du comité des mémoires sur cette fiche avant de démarrer le travail).
  • Le règlement des mémoires.
  • Une grille d’évaluation des mémoires. Cette grille avait un triple intérêt : servir comme check-list à l’étudiant pour qu’il s’assure que son travail correspond aux exigences.
  • Permettre aux directeurs de suivre les mêmes normes lors de la correction. Mais aussi, lors de la soutenance, il était demandé au jury de remplir la grille et la note était calculée sur cette base.
  • Calendrier de travail du mémoire.

Compétences spéciales

Chaque étudiant et directeur de mémoire devaient suivre une formation sur moodle afin de se familiariser avec cette plateforme

Le coordinateur du cursus devrait avoir suivi une formation sur moodle pour assurer l’organisation et la planification de cette plateforme.

Etapes

L’espace cours a été subdivisé en rubriques, chacune d’elles correspond à une étape de la rédaction du mémoire :

  • Fiche de proposition du sujet de mémoire
  • Introduction, Plan et Bibliographie
  • Matériel et Méthode
  • Cadre de référence
  • Expérimentation Clinique
  • Résultats et Discussion
  • Travail Complet

Dans chaque rubrique l’étudiant devait déposer deux devoirs avec des dates butoir :

  • Le travail rédigé
  • Le travail corrigé par l’étudiant après la correction du directeur.

Evaluation

Plusieurs points forts ont été constatés :

  • La plupart des étudiants ont respecté les dates vu que c’est un dispositif électronique empêchant la marge de retard.
  • Les enseignants étaient avisés, automatiquement par mail, lors du dépôt du travail de leur étudiant.
  • D’une façon indirecte et vu qu’il y a des dates buttoirs pour le dépôt du travail corrigé, les directeurs aussi ont respecté le temps octroyé à la correction.
  • Le coordinateur du cursus a pu contrôler sans déployer trop d’effort et consacrer un temps supplémentaire le bon déroulement des dépôts et correction afin de terminer dans les temps permis.
  • Les étudiants qui ne respectaient pas les dates, sans raisons jugées valides par le directeur et le coordinateur, étaient sanctionnés lors de la note finale.
  • Comme le travail final est déposé sur moodle, nous avons profité de l’option de soumettre ce travail ou moteur de recherche du plagiat turn-it in.

Conseils / Remarques

De l’avis de tous ceux qui ont utilisé ce dispositif, nous avons pu parvenir à la résolution de plusieurs des problèmes rencontrés, surtout le risque que l’étudiant ne valide plus son master car il a laissé le temps s’écouler. N’empêche que comme tout dispositif pédagogique et à la fin de chaque année universitaire, une évaluation est faite pour décider des modifications nécessaires à son amélioration.

Print Friendly